angeeverse

Le blog de l'actualité Ivoirienne et internationale

Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur !

Evangile selon St Matthieu, chapitre 26, 14-75

L’un des Douze, nommé Judas Iscariote, alla trouver les chefs des prêtres
et leur dit : « Que voulez-vous me donner, si je vous le livre ? » Ils lui proposèrent trente pièces d’argent.
Dès lors, Judas cherchait une occasion favorable pour le livrer.

 

Prière d’introduction
C’est avec grande paix que je viens vers toi, Jésus. Durant ce Carême, je me suis plus ou moins bien préparé pour faire de toi le centre de ma vie. Mais c’est seulement par le mystère de ta mort et de ta Résurrection, que tu entreprends aujourd’hui par ton entrée dans Jérusalem, que tu vas mériter pour moi la grâce sans laquelle je ne pourrais rien faire.

Demande
Donne-moi la grâce, Seigneur, d’avoir un grand désir de t’accompagner durant cette Semaine Sainte.

Points de réflexion

1. « Hosanna au fils de David ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! ». Aujourd’hui est un jour de fête ! Celui que l’humanité entière attendait, celui qui aurait délivré les hommes de l’emprise du mal et du péché, le Messie, le Dieu fait homme, le seul qui pouvait nous réconcilier avec Dieu, est sur le point de s’offrir en sacrifice pour tous les hommes. Par sa mort, nous allons recevoir la vie. Nous avions perdu Dieu. Nous avions perdu la vraie vie. En lui, nous allons être réconciliés avec Dieu, nous allons recouvrir la vie. Lui est notre vie.

2. « Voici ton roi qui vient vers toi, humble ». Où sont les richesses de mon roi ? Où est sa puissance ? Il vient à moi, pauvre et faible, car son royaume n’est pas de ce monde. Sa richesse n’est pas l’argent. C’est lui la vraie richesse. Sa puissance n’est pas celle d’une armée mais celle de l’amour et du don de soi. Jésus est la Vérité qui change mon échelle de valeur, trop souvent horizontale.

3. « Après que je serai ressuscité, je vous précéderai en Galilée ». Jésus marche devant nous et nous montre le chemin qui mène au Père. C’est un chemin qui passe par des moments de Tabor et des moments de Golgotha. Mais Jésus est là, qui marche à nos cotés. Comme nous dit saint Paul dans la deuxième lecture : « Le Christ Jésus, lui qui était dans la condition de Dieu, […] se dépouilla lui-même en prenant la condition de serviteur ». Il s’est fait semblable à nous : pauvre, humble et obéissant, pour nous servir d’exemple et nous accompagner dans notre condition d’homme blessé par le mal : « Dieu mon Seigneur m’a donné le langage d’un homme qui se laisse instruire, pour que je sache à mon tour réconforter celui qui n’en peut plus ». (première lecture : Is 50,4)

Dialogue avec le Christ
Merci, Seigneur. Merci car tu es L’Emmanuel, le Dieu-avec-nous. Tu n’es pas venu pour me rendre riche aux yeux du monde mais pour me donner la vraie richesse, qui n’est autre que toi. Sois, dans mon quotidien, la source de ma joie.

Résolution
Durant cette journée, remercier le Seigneur pour l’offrande de lui-même que nous allons revivre tout au long de la Semaine Sainte.

Publicités

13 avril 2014 - Posted by | Religion | ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :