angeeverse

Le blog de l'actualité Ivoirienne et internationale

Bouaké: Des filles et garçons de salle menacent d’entrer en grève

Bouaké – Des filles et garçons de salle des formations sanitaires de la région de Gbèkè regroupés au sein du Syndicat national des agents des services hospitaliers de Côte d’Ivoire (SYNASHO-CI) ont menacé, samedi à Bouaké, de débyayer pour exiger le paiement de leurs primes paramédicales et de risque estimées à environ 72 millions de FCFA.

‘‘Si rien n’est fait dans les jours à venir, nous serons obligés d’observer un arrêt de travail’’, a averti la porte-parole dudit syndicat, Tewa Aka, qui dénonce des injustices à leur égard.

Selon elle, leurs collègues infirmiers et des aides soignants d’ailleurs jouissent de ces primes paramédicales qui leur sont accordées depuis leur intégration à la Fonction publique, pendant que ceux de Bouaké sont laissés-pour-compte.

A l’en croire, le non-paiement de ces primes remonte à 2010 et l’Etat ne fait rien pour remédier à la situation qui traduit la précarité de leur situation professionnelle ainsi que des incertitudes planant sur leur lendemain, et qui pourraient susciter la démotivation et la baisse de rendement dans leurs rangs.

 Source: AIP

Publicités

7 avril 2014 - Posted by | Sante | ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :