angeeverse

Le blog de l'actualité Ivoirienne et internationale

Méditation du jour: L’aveugle-né

Evangile selon St Jean, chapitre 9, 1-41

 

En sortant du Temple, Jésus vit sur son passage un homme qui était aveugle de naissance.
Ses disciples l’interrogèrent : « Rabbi, pourquoi cet homme est-il né aveugle ? Est-ce lui qui a péché, ou bien ses parents ? »
Jésus répondit : « Ni lui, ni ses parents. Mais l’action de Dieu devait se manifester en lui.
Il nous faut réaliser l’action de celui qui m’a envoyé, pendant qu’il fait encore jour ; déjà la nuit approche, et personne ne pourra plus agir. Tant que je suis dans le monde, je suis la lumière du monde. »
Cela dit, il cracha sur le sol et, avec la salive, il fit de la boue qu’il appliqua sur les yeux de l’aveugle, et il lui dit : « Va te laver à la piscine de Siloé » (ce nom signifie : Envoyé). L’aveugle y alla donc, et il se lava ; quand il revint, il voyait.

Prière d’introduction
Seigneur, je crois fermement en toi. Je crois que tu es présent ici, à côté de moi, au moment où je me mets en ta présence. J’espère en toi. J’espère en ta vie éternelle. J’ai confiance que tu vas me guider aujourd’hui vers cette vie éternelle. O Seigneur, je t’aime par-dessus toutes choses. Plus que moi-même. Mais augmente en moi cet amour. Donne-moi de n’aimer que toi, et d’aimer tes créatures comme toi tu les aimes.

Demande
Seigneur, ouvre mon cœur et mon intelligence, pour que je sois docile à ta parole.

Points de réflexion

1. « En sortant du Temple, Jésus vit sur son passage un homme qui était aveugle de naissance ». Contemplons cette scène si belle, et pourtant gâchée par les pharisiens. Un aveugle-né qui depuis tant d’années ne pouvait pas voir arriver les beaux jours du printemps, ni ne profitait des danses et réjouissances des fêtes juives. Jésus arrive et lui applique de la boue sur les yeux. Quelle surprise lorsqu’au sortir de l’eau, il commença à distinguer les nuages, les marchands et leurs colombes, les enfants courant autour de la piscine : il voyait !
Pourquoi Jésus a-t-il fait ce miracle ? Par amour pour cet homme qu’il a rencontré un jour sur son chemin. La controverse avec les pharisiens ne l’intéressait pas. Il cherchait la joie de la guérison chez cet aveugle, et surtout la joie de la foi : « Crois-tu au Fils de l’homme ? ».

2. « Les Juifs ne voulaient pas croire que cet homme, qui maintenant voyait, avait été aveugle ». Ce geste, cette parole de Jésus n’arrivent pas au cœur des pharisiens. Ils ont constaté. Ils ont même appelé les parents de l’aveugle. Il était aveugle et maintenant il voit. Est-ce si dur de regarder la réalité en face ? Que faudrait-il pour accepter cela ? Il faudrait un cœur ouvert, un esprit disposé à se laisser changer. Mais ils ne l’avaient pas : « En effet, les Juifs s’étaient déjà mis d’accord pour exclure de la synagogue tous ceux qui déclareraient que Jésus est le Messie ». Leur intelligence est fermée, leurs yeux ne veulent pas voir, parce que Jésus ne rentre pas dans leurs catégories préétablies. Est-ce pourtant si difficile d’accepter que Jésus n’est pas seulement un homme ?

3. « Je suis venu en ce monde pour une remise en question : pour que ceux qui ne voient pas puissent voir ». Ce qui arrive à l’aveugle et aux pharisiens, avec Jésus, arrive à nous aussi, tous les jours, avec sa parole. Quand chaque matin ou chaque dimanche, la parole de Dieu sort à ma rencontre, je choisis de l’accepter, de l’accueillir. La première attitude est celle des pharisiens, qui ne veulent pas que le Seigneur les dérange ou bouscule leurs convictions. Ils veulent contrôler eux-mêmes leurs actions, établir les critères de leur relation avec Dieu. Et moi, la parole de Dieu guide-t-elle ma vie ? Suis-je conscient qu’elle s’adresse réellement à moi ? Ai-je le courage de transformer ma vie à cause d’une phrase de l’Évangile, d’un mot de Jésus ? Ou est-ce que je mets la parole dans le moule de mes critères, l’adapte, l’interprète à ma façon, selon mes besoins et ma commodité ? Qui décide de l’emploi de mon temps, de l’amour donné à l’autre, de l’évangélisation de mon prochain ? La parole de Dieu, ou d’autres critères ?
L’autre attitude est celle de l’aveugle. Lui qui n’hésite pas. Il va se baigner, même si pour guérir la cécité, c’est apparemment ridicule. Il se laisse transformer par Jésus. Et lorsqu’il le retrouve, il croit en lui et se prosterne devant lui. Jésus-Christ devient son seul Roi et Seigneur. Est-ce ainsi que je vis ma relation avec Jésus dans sa parole ?

Dialogue avec le Christ
Seigneur mon Dieu, fais que ta parole brûle mon cœur et mon intelligence. Romps les moules dans lesquels je la mets trop souvent, afin qu’elle ne me dérange pas ! Donne-moi le courage de faire de ta parole ma feuille de route, mon critère d’action et de décisions. Je veux aujourd’hui ouvrir l’Évangile avec un cœur sincère, et vivre sans complications, dans toute sa simplicité, toute sa force de vie, ta parole pour moi.

Résolution
Aujourd’hui je prêterai une attention spéciale aux lectures de la Bible, pendant la messe, et je demanderai au Seigneur : que veux-tu me dire à travers ces lectures ?

 

Publicités

30 mars 2014 - Posted by | Religion | , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :