angeeverse

Le blog de l'actualité Ivoirienne et internationale

La Côte d’Ivoire en alerte pour prévenir l’arrivée du virus Ebola

image

En Côte d’Ivoire, les autorités disent être en alerte pour prévenir l’arrivée du En Côte d’Ivoire, les autorités disent être en alerte pour prévenir l’arrivée du virus Ebola sur leur territoire. Elles craignent « des risques réels de propagation » depuis que le virus s’est déclaré en Guinée et au Liberia, les deux voisins de l’ouest. Quatre-vingt cas ont été enregistrés en Guinée ainsi que soixante-six décès. Au Liberia, cinq cas ont été détectés. Une réunion interministérielle s’est tenue cette après-midi, mardi 25 mars, à Abidjan.

Pas de cas de fièvre hémorragique enregistré en Côte d’Ivoire mais il faut se tenir prêt pour y faire face, car les risques de propagation sont réels. C’est la raison pour laquelle s’est tenue la réunion de cinq ministères, à savoir celui de la Santé, de l’Intérieur, des Eaux et Forêts, de la Famille et celui de la Communication.
 
Cette réunion avait pour but d’arrêter des mesures de sensibilisation à mener en direction des populations et leur dire, selon la ministre de la Santé, Raymonde Goudou Coffie, que le virus Ebola est virulent, dangereux et mortel deux à trois jours seulement après l’avoir contracté.
 
Informer également la population que ce virus est véhiculé par les animaux – notamment les petits rongeurs dont raffolent les Ivoiriens, comme l’agouti et le porc-épic – et qu’il ne faut pas les manipuler, surtout lorsqu’on les trouve morts.
 
Le gouvernement ivoirien demande aux populations, surtout celles de l’ouest frontalier avec la Guinée et le Liberia d’être vigilantes. Il demande également à toute personne qui aurait la moindre fièvre et le moindre saignement de se rendre d’urgence dans le centre de santé le plus proche.
 
La ministre ivoirienne de la Santé précise que « le gouvernement ne veut pas créer la psychose mais plutôt rappeler que la contamination est aussi interhumaine ».
 
Le directeur général de l’Institut national d’hygiène publique, Simplice Dagnan, prévenait déjà lundi que les contrôles ont été renforcés aux frontières terrestres et aéroportuaires. Ebola sur leur territoire. Elles craignent « des risques réels de propagation » depuis que le virus s’est déclaré en Guinée et au Liberia, les deux voisins de l’ouest. Quatre-vingt cas ont été enregistrés en Guinée ainsi que soixante-six décès. Au Liberia, cinq cas ont été détectés. Une réunion interministérielle s’est tenue cette après-midi, mardi 25 mars, à Abidjan.

Pas de cas de fièvre hémorragique enregistré en Côte d’Ivoire mais il faut se tenir prêt pour y faire face, car les risques de propagation sont réels. C’est la raison pour laquelle s’est tenue la réunion de cinq ministères, à savoir celui de la Santé, de l’Intérieur, des Eaux et Forêts, de la Famille et celui de la Communication.
 
Cette réunion avait pour but d’arrêter des mesures de sensibilisation à mener en direction des populations et leur dire, selon la ministre de la Santé, Raymonde Goudou Coffie, que le virus Ebola est virulent, dangereux et mortel deux à trois jours seulement après l’avoir contracté.
 
Informer également la population que ce virus est véhiculé par les animaux – notamment les petits rongeurs dont raffolent les Ivoiriens, comme l’agouti et le porc-épic – et qu’il ne faut pas les manipuler, surtout lorsqu’on les trouve morts.
 
Le gouvernement ivoirien demande aux populations, surtout celles de l’ouest frontalier avec la Guinée et le Liberia d’être vigilantes. Il demande également à toute personne qui aurait la moindre fièvre et le moindre saignement de se rendre d’urgence dans le centre de santé le plus proche.
 
La ministre ivoirienne de la Santé précise que « le gouvernement ne veut pas créer la psychose mais plutôt rappeler que la contamination est aussi interhumaine ».
 
Le directeur général de l’Institut national d’hygiène publique, Simplice Dagnan, prévenait déjà lundi que les contrôles ont été renforcés aux frontières terrestres et aéroportuaires.

Source :RFI

Publicités

26 mars 2014 - Posted by | Sante, Société | ,

Un commentaire »

  1. Hi,

    Take a look at that information please, it seems to be very useful. Have you already heard something about that? Just check it out http://homesim.at/the.php?b6b7

    Regards, capre_luc

    Commentaire par capre_luc | 28 avril 2017 | Réponse


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :