angeeverse

Le blog de l'actualité Ivoirienne et internationale

Blé Goudé victime comme Gbagbo de la voracité de la France

image

Le régime sanguinaire de Ouattara vient, après moultes tergiversations, de déporter le «Général» Blé Goudé à la CPI. C’est une grande surprise pour les ivoiriens, qui comprennent difficilement, que ce gouvernement d’affairistes notoires, habitués à surfacturer les marchés obtenus sans adjudication, transfère illégalement le Président du Congrès des Jeunes Patriotes (COJEP) alors que ce régime des criminels dozos avait décidé de ne transférer, après le Président Gbagbo, aucun autre ivoirien, arguant disposer maintenant d’une justice opérationnelle. D’où vient donc cette contradiction criarde?

A bien réfléchir, Ouattara ne fait que, comme d’habitude, appliquer les injonctions de ses maîtres.
La France vient donc de décider de faire vivre à Blé Goudé, le même martyr que son modèle nationaliste, autonomiste, démocrate, courageux, le Président Gbagbo. Ces attributs, que partage sans surprise le Président du COJEP, sont les principales raisons des problèmes fomentés contre sa personne par la France, la CPI, et leur homme-lige Ouattara.

C’est donc pour sa probité, son rejet de la corruption, de l’enrichissement facile et rapide, son désir ardent de travailler purement et simplement pour les intérêts ivoiriens et africains, son refus permanent d’obéir aux injonctions de la France, des francs-maçons et autres illuminatis que Blé Goudé, comme Gbagbo, est sans cesse vilipendé par les médias au service de la France et des voraces impérialistes occidentaux.

C’est itérativement que les médias de la haine et du mensonge fabriquent du faux pour salir les honnêtes patriotes africains. RFI, France 24, TV5 et consorts ne sont que de cruelles boîtes de résonance des multinationales et des pouvoirs publics français, européens et américains.

C’est pourquoi, le chef des jeunes patriotes, qui a pris très tôt les devants de la lutte pacifique pour faire échec aux œuvres diaboliques de destruction de la Côte d’Ivoire par la France, fera l’objet de sanctions de la part de l’ONU, ce machin au service de la France et des pays capitalistes du monde entier.
La haine des occidentaux pour ce jeune patriote est partie de son refus de l’asservissement de son pays à une rébellion installée, dès 2002 par la France en Côte d’Ivoire.

Voilà une personne qui a toujours prôné la lutte les mains nues; c’est-à-dire sans faire usage de la force; et pourtant il fait l’objet de sanctions de la part de l’ONU, un organisme chargé de promouvoir la paix dans le monde mais qui, en CI, a utilisé des armes lourdes pour massacrer des milliers d’ivoiriens. Ce que veut ce machin des illuminatis, c’est qu’on se taise sur leurs crimes et qu’on les laisse gouverner ce monde comme bon leur semble; c’est-à-dire en imposant la pratique des dérèglements sexuels (homosexualité, zoophilie, et demain….pédophilie, etc.), la violence au profit des pays développés et d’autres actions destructrices de ce genre contre les pays africains.

C’est en 2004, que Blé Goudé a su mobiliser les jeunesses ivoirienne et africaine contre l’envahisseur français venu parachever son coup d’état enclenché depuis le 19 septembre 2002. En effet, à son appel, assimilable aujourd’hui à celui du 18 juin lancé par le Général de Gaulle, plus d’un million d’ivoiriens se sont rendus à la place de la République pour faire front contre la France et sa rébellion. C’est encore à son appel, que les ivoiriens ont pu en 2004 faire échouer le coup d’état de la sadique et vorace France qui veut tout prendre en Côte d’Ivoire et ne rien laisser aux ivoiriens. Cette grande capacité de mobilisation des populations nuit à Sarkozy, Hollande et autres responsables français. Il faut donc abattre toute personne susceptible de donner une force à l’Afrique d’aujourd’hui et de demain.

La déportation de l’innocent Blé Goudé est préférable aux conditions exécrables, dignes d’animaux sauvages mis en cage, imposées à ce patriote que les tenants du pouvoir totalitaire actuel, abonnés au mensonge, disaient détenir dans la «résidence protégée »(sic !) de Ouattara et de son suiveur Hamed Bakayoko. En réalité, «toute chose concourt au bien de ceux qui aiment Dieu» et La Haye vaut mieux que cette soit disant résidence protégée de ces parrains de forces fétichistes ‘’dozotiques’’ au parfum très puant et malodorant de ‘’nanssigui’’.

Il faut toutefois, craindre qu’à la CPI, il ne soit victime d’un empoissonnement lent et malin car la sadique et vorace France est capable de tout pour préserver ses intérêts gargantuesques. D’ailleurs, l’histoire enseigne que l’empoisonnement a déjà été utilisé par ces méchants européens pour faire taire à jamais de dignes patriotes africains.

Ainsi donc, la France, sous le manteau de la nébuleuse ONU, met tout en œuvre pour éloigner l’Homme de son pays, à l’approche de la prochaine présidentielle, pour imposer plus facilement aux ivoiriens celui dont les paroles étaient: «je frapperai ce pouvoir moribond et il tombera», «je mélangerai ce pays». Aujourd’hui, celui-ci est encore sain, choyé, pour la Procureure de la CPI.

Il est vrai aussi qu’un doute plane sur la fin du mandat du poulain à la canne émergente des occidentaux. Les services secrets français n’anticiperaient t-il pas sur une fin précoce de ce mandat en cours et ne prépareraient-t-il pas le lit du successeur? Il faut alors dès maintenant nettoyer les écuries d’Augias en embrigadant tous les potentiels acteurs gênants. On continue donc de maintenir en prison près de 1000 pro-Gbagbo, et les plus forts sont déportés ou maintenus volontairement en exil.

Il apparait alors clairement que la CPI remplit simplement une fonction politique. Le procès de Gbagbo l’atteste éloquemment. Ce sont donc des innocents considérés comme ennemis par les occidentaux impérialistes qui sont conduits devant cette juridiction pour casser leurs carrières politiques.

Pourtant, plusieurs autres Gbagbo et autres Blé Goudé sont encore présents sur le continent noir; c’est pourquoi les efforts lucifériens entrepris par ces impérialistes occidentaux conduits par la France dans le but de faire taire les patriotes africains seront sans effet. Cette France, toujours néocolonialiste, court inexorablement à sa ruine. Elle gagnerait à négocier d’égal à égal avec les pays d’Afrique, sinon demain ce sera la décadence inéluctable pour elle.

Pour le régime dictatorial de Ouattara, il convient d’affirmer que c’est la fin de ses minauderies de réconciliation. Il apparait maintenant aux yeux de tous les ivoiriens et africains que ce régime d’affairistes sanguinaires ne parle que de réconciliation du bout des lèvres. Il faut donc mettre fin au plus vite à cette mascarade en refusant de participer à ces simagrées de réconciliation. D’ailleurs Ouattara ne veut et ne peut réconcilier les ivoiriens car parler de réconciliation c’est rechercher la vérité des faits et la vérité c’est que tous les maux des ivoiriens sont le résultat des actions dramatiques,’’dramaniques’’ pensées et diaboliquement mises en œuvre par Ouattara et ses parrains occidentaux.

A la vérité, la France, la CPI et leurs suppôts africains de la trempe de Ouattara ne pourront tuer tous les Gbagbo et les Blé Goudé enfouis dans la conscience d’un nombre de plus en plus grand d’africains. L’éveil des consciences africaines, qui a commencé avec certains pères de l’indépendance, se poursuivra inévitablement jusqu’à triompher définitivement de la Françafrique et des sadiques et voraces impérialistes occidentaux.

En un mot comme en mille, Blé Goudé, comme le Président Gbagbo, sont victimes de la cruauté, de la voracité et de l’injustice de la France et de ses instruments que sont la CPI et ce gouvernement fantoche imposé aux ivoiriens.

Que l’Eternel Dieu garde donc ses enfants emprisonnés injustement à La Haye et dans les nombreuses prisons infestes de Côte d’Ivoire.

NANWOULET G. Simone

Source : Afrik53

Publicités

26 mars 2014 - Posted by | Politique |

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :