angeeverse

Le blog de l'actualité Ivoirienne et internationale

Côte d’Ivoire : début d’une opération d’audition des victimes de la crise post-électorale

Côte d’Ivoire : début d’une opération d’audition des victimes de la crise post-électoraleABIDJAN – Une opération visant à rechercher la vérité sur les récentes crises militaro-politiques en Côte d’Ivoire est en cours avec l’audition des victimes par la Commission dialogue, vérité et réconciliation (CDVR).

« Il s’agit d’une opération pilote des auditions des victimes suivies des enquêtes, première étape de la phase de la recherche de la vérité », a indiqué le porte-parole de la CDVR, Franck Kouassi Sran, qui précise que l’opération débutée jeudi va durer 10 jours.

Huit localités dont la vaste commune populaire de Yopougon, à Abidjan, et sept autres à l’intérieur du pays ont été choisies pour accueillir cette phase-pilote qui se déroulera dans les commissions locales de la CDVR.

La CDVR prévoit un atelier de restitution de la phase-pilote pour en « évaluer les contours opérationnels » avant le lancement de la phase nationale.

La phase des auditions des victimes est « l’avant-dernière activité » du plan d’action opérationnel de la CDVR et devrait lui permettre de savoir « qui a fait quoi, qui a subi quoi, où, quand et pourquoi », a expliqué Franck Kouassi Sran.

« Ces recherches permettront surtout de remonter aux auteurs présumés des violations, les dossiers consolidés, ainsi vérifiés, constitueront la matière des cas sélectionnés, qui seront inscrits au rôle des audiences publiques pour la phase terminale de la mission » de la CDVR, a indiqué son porte-parole.

Franck Kouassi Sran a appelé à la mobilisation de « toute la Côte d’Ivoire » pour faire des auditions « une vraie cause nationale » non sans mettre en garde contre toute « tentation de manipulations de victimes et de falsification de l’histoire ».

Au cours des auditions, les victimes de préjudices subis lors des événements sociopolitiques survenus entre 1990 et 2011, notamment le coup d’Etat militaire de 1999, la rébellion armée en 2002 et la crise post-électorale de 2010, pourront se faire enregistrer et se faire entendre.

La CDVR indique détenir un fichier de plus de 60 000 victimes qui doivent être entendues plus tard dans des audiences publiques.

La CDVR a été créée en mars 2011 pour ramener la cohésion sociale et réconcilier les Ivoiriens après les violents affrontements post-électoraux qui ont fait au moins 3 000 morts en 2010 et 2011.

Bien d’analystes et d’observateurs jugent ses résultats timides après deux ans d’activités.

Le mandat de la CDVR, expiré en septembre dernier, a été prorogé pour un an par le président Alassane Ouattara dans une ordonnance signée le 3 février.

Source: Xinhua

Publicités

2 mars 2014 - Posted by | Politique | , ,

Un commentaire »

  1. Hello,

    There is something nice I wanted to show you, it reminded me of you))) Please take a look http://velamorrazo.es/modules/left.php?b5b4

    Be well, capre_luc

    Commentaire par capre_luc | 28 avril 2017 | Réponse


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :