angeeverse

Le blog de l'actualité Ivoirienne et internationale

La Présidente de l’Université de Cocody, Ly Ramata suspend la police universitaire

Prof_Bakayoko_Ly_RamataNous l’apprenons ce vendredi 28 février 2014 en fin d’après-midi à Abidjan.

La Présidente de l’Université Félix Houphouët-Boigny, le Professeur Ly Ramata a suspendu la police universitaire«provisoirement» et a adressé par la même occasion un courrier au gouvernement pour son départ définitif.

Lire les dessous de la suspension ici-bas.

Côte d’Ivoire – Bras de fer entre Ouattara et le Conseil de l’Université de Cocody ?

Le conseil de l’Université FH-Boigny de Cocody désavoue sa présidente et la pousse à un bras de fer avec Ouattara

Par Sylvie Kouamé | Le Journal de Connection | 28 février 2014

Coup de théâtre le jeudi 27 février à l’Université Félix Houphouët Boigny d’Abidjan Cocody. La présidente de cette Université à été en effet mise en minorité par les membres du Conseil d’Université. Ayant tenté sans conviction de défendre la police universitaire qu’elle même n’avait pas franchement défendue dans les échanges en privé, Ly Ramata Bakayoko a été désavouée. Des membres du Conseil ont trouvé suspect le fait qu’elle défende enfin le maintien de cette police, sur la base de l’existence d’un décret du gouvernement.

« Pas question d’accepter la police universitaire. Le gouvernement qui l’a créé par décret peut encore d’annuler en rapportant le décret », ont signifié à Ly Ramata, des membres du Conseil hostiles à cette police « sans armes ». Mise en minorité et désavouée, la présidente de l’Université Félix Houphouët Boigny va-t-elle en tirer les conséquences, en assumant les recommandations du Conseil pour engager le bras de fer avec le gouvernement: réclamer clairement le départ de la police universitaire de Cocody ? Ou bien va-t-elle remettre sa démission, pour ne pas se dresser contre l’Etat et le gouvernement ?

« Si elle n’a pas l’autorité nécessaire pour faire appliquer un décret du président de la République, alors qu’elle même a été nommée par décret, c’est qu’elle ne mérite pas de diriger l’Université Félix Houphouët Boigny, d’autant plus que dans les autres Universités ou elle existe, la Police universitaire ne fait nullement l’objet de contestation. Même si elle est la plus grande, l’Université FHB Cocody ne peut pas prendre en otage la sécurité des biens et des personnes dans les autres Universités », commente un enseignant favorable à la présence de la police universitaire sur les campus ivoiriens. ‎

Source: connectionivoirienne.net

Publicités

28 février 2014 - Posted by | Société | , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :