angeeverse

Le blog de l'actualité Ivoirienne et internationale

LA LIGES DÉNONCE LE COMMUNIQUÉ MENSONGER DE CISSÉ BACONGO ET MAINTIENT SON MOT D.ORDRE DE GRÈVE TANT QUE LA POLICE UNIVERSITAIRE NE QUITTE PAS LES CAMPUS

Photo : LA LIGES DÉNONCE LE COMMUNIQUÉ MENSONGER DE CISSÉ BACONGO ET MAINTIENT SON MOT D.ORDRE DE GRÈVE TANT QUE LA POLICE UNIVERSITAIRE NE QUITTE PAS LES CAMPUS</p><p>Le ministre de l’Enseignement supérieur annonce être tombé d’accord avec les syndicats d’étudiants pour une reprise des cours.<br />Le Bureau exécutif National de la LIGES [Ligue ivoirienne des groupements estudiantins et scolaires], structure née au lendemain de la crise post électorale et dirigée par le camarade Assa Etienne dit Tino, le véritable meneur de cette lutte qui exige le départ de la police universitaire, s’indigne contre cette communication mensongère faite autour de la reprise des cours dans les universités publiques de côte d’Ivoire.<br />Pour la LIGES, initiatrice de ce mouvement de grève, la solution au règlement de ce conflit est conditionnée par le départ non négociable de cette police universitaire et l’ouverture immédiate des résidences universitaires, décision prise hier mardi au cours d’une assemblée générale extraordinaire au campus de Cocody, dans une salle comble.<br />Par conséquent, la LIGES félicite l’ensemble des enseignants pour cet élan de solidarité à l’endroit de leur collègue agressé et des étudiants victimes de la barbarie de la police universitaire, et demande par la même occasion aux élèves et étudiants de rester mobilisés pour le mot d’ordre qui suivra.<br />Pour le BEN de la LIGESLe ministre de l’Enseignement supérieur annonce être tombé d’accord avec les syndicats d’étudiants pour une reprise des cours.
Le Bureau exécutif National de la LIGES [Ligue ivoirienne des groupements estudiantins et scolaires], structure née au lendemain de la crise post électorale et dirigée par le camarade Assa Etienne dit Tino, le véritable meneur de cette lutte qui exige le départ de la police universitaire, s’indigne contre cette communication mensongère faite autour de la reprise des cours dans les universités publiques de côte d’Ivoire.
Pour la LIGES, initiatrice de ce mouvement de grève, la solution au règlement de ce conflit est conditionnée par le départ non négociable de cette police universitaire et l’ouverture immédiate des résidences universitaires, décision prise hier mardi au cours d’une assemblée générale extraordinaire au campus de Cocody, dans une salle comble.
Par conséquent, la LIGES félicite l’ensemble des enseignants pour cet élan de solidarité à l’endroit de leur collègue agressé et des étudiants victimes de la barbarie de la police universitaire, et demande par la même occasion aux élèves et étudiants de rester mobilisés pour le mot d’ordre qui suivra.
Pour le BEN de la LIGES

Source: La Majorité Présidentielle Gbagbo via Facebook

Publicités

27 février 2014 - Posted by | Société | , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :