angeeverse

Le blog de l'actualité Ivoirienne et internationale

Visite du chef de l’Etat à Didievi : Un test d’anti-balles vire au drame – 1 mort, 11 blessés graves dont un policier

Les faits ne sont pas sans rappeler une scène du film « au nom du christ » du cinéaste ivoirien Gnoan M’Bala… Quand un test d’anti-balles vire au drame.
Le jeudi 12 décembre 2013, lors de la visite du chef de l’Etat à Didievi, se lançait dans un pari fou, le « comian » Kouakou N’Dri Dougbeu alias Koubi, né en 1947 à Grodiakro, département de Didievi : se faire tirer dessus à balles réelles et à bout portant, pour tester ses gris-gris anti-balles destinés, selon lui, à protéger ceux qui les portent. L’homme recevait, dans son campement de Goloukro, situé à 3 Km de la sous-préfecture de Goly, département de Didievi, 11 personnes venues se faire « kanker » (protéger) par le « puissant comian ».

Parmi ces personnes, Bodo Nékpassou Serges, sergent de police en service à la Bsp (brigade de la surveillance des personnalités) à Abidjan. Le sergent Bodo Nékpassou Serges est un garde du corps d’un haut gradé de la police nationale, originaire de Didievi, avec qui, il a fait le déplacement dans le cadre de la visite d’Etat du président de la République, Alassane Ouattara. On comprend, dès lors, son besoin de s’immuniser contre les blessures par balles…

Seulement voilà, le test a échoué et le « comian féticheur » est aujourd’hui dans un casier mortuaire de la ville de Didievi. Il a été tué sur le coup par Kouakou Alvess, l’un de ses disciples, à qui il a demandé d’ouvrir le feu sur lui, debout au centre de ses 11 clients, chacun portant sur lui, la fameuse amulette anti-balles.
Atteint d’une forte décharge de chevrotines « le comian » rend l’âme au bout d’une terrible agonie parce que le fétiche n’a pas dévié, amorti ou absorbé l’impact du projectile du calibre 12, raconte un témoin rescapé. Selon des sources proches de la gendarmerie locale, les 11 personnes dont le sergent de police et un certain Kouassi Kouakou, ont été blessés. Le policier, dont le cas serait « sérieux » a été transféré d’urgence le même jour dans une clinique d’Abidjan où il est admis en soins intensifs.
R.86

Eclair Dafrique

Publicités

17 décembre 2013 - Posted by | Uncategorized

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :