angeeverse

Le blog de l'actualité Ivoirienne et internationale

Compte rendu du procès Koné Katinan

25 juin 2013

Le ministre Koné Katinan a été convoqué une Énième fois parla justice ghanéenne pour répondre aux questions des avocats de Ouattara, toujours absents. Aujourd’hui c’était l’ultimatum pour eux, s’il ne de se présentaient pas  au tribunal, les charges contre Koné Katinan seraient levées. A la barre, le ministre sera interrogé par Maître Adama, avocat de Dramane.

L’avocat de Dramane lui demande la date et les raisons de sa venue au Ghana. Le ministre répond qu’il est arrivé au Ghana le 13 avril 2011, ayant quitté la Cote d’ivoire le 12. Il a quitté son pays pour des raisons de sécurité.

L’avocat de Dramane affirme que la réponse du ministre n’est pas satisfaisante parce que sa vie n’était pas en danger en Côte d’Ivoire et il ajoute que la maison du ministre n’a pas été détruite par les rebelles. Ce que le ministre dément tout surpris.  L’avocat de Dramane ajoute que le ministre a quitté le pays à cause de ses crimes et parce qu’il était ministre de Gbagbo et son porte-parole. Le ministre réplique en disant que tout cela est faux ; c’est seulement au Ghana qu’il est devenu porte-parole de Gbagbo et non quand il était encore en Côte d’ivoire.

L’avocat de Dramane continue et révèle que la demande d’extradition ne provient pas d’une volonté politique. La réponse du ministre ne se fait pas attendre : les actions de Dramane à son encontre au Ghana ont coïncidé avec la publication officielle de son nom comme porte-parole et qu’il a commencé à travailler à ce titre Le ministre poursuit en présentant un document d’Amnesty International, faisant état du traitement inhumain que le régime de Dramane fait subir aux prisonniers en Côte d’Ivoire. Il a aussi signalé à la cour la récente arrestation de Koua Justin, président des Jeunes du FPI, le parti de Laurent Gbagbo. Il a rappelé également  que tous les ministres du gouvernement de Gbagbo après les dernières élections sont morts, en prison, en exil. Tout ceci pour justifier les motivations politiques de Dramane à l’encontre de sa personne. L’avocat de Dramane poursuit en affirmant qu’ Aké N’gbo était premier ministre et qu’il est présentement à Abidjan, donc libre ! Le ministre rétorque que le 1er ministre a croupi plus d’un an en prison, et qu’il n’est pas non plus militant du FPI. L’avocat de Dramane reprend pour dire qu’il a été libéré parce qu’il n’a commis aucun crime. Ce à quoi Mr Koné Katinan lui rétorque que le premier ministre a retrouvé provisoirement la liberté, sans passer devant un tribunal. Ce qui dénote évidemment d’aspects plus politiques que juridiques des détenus.

Poursuivant sur cette ligne, l’avocat de Dramane affirme que le président Pascal Affi N’guessan est libre et non en prison. Mais rapidement le  ministre Kone Katinan va ramener l’avocat de Dramane sur terre et à déchanter, en lui apprenant que Pascal Affi Nguessan n’est pas en liberté comme il l’affirme, mais toujours en prison, précisément à Bouna avec le fils du président Gbagbo, et ce depuis avril 2011 L’avocat de Dramane ne se laisse pas démonter et continue en prenant le cas Kassaraté, Brindou M’bia, pour dire qu’ils n’ont fait aucune offense à la Côte d’ivoire, et de ce fait sont toujours en activité.

Le juge demande à l’avocat de Dramane sa démarche et sa logique, de ne pas  allonger les questions au point de perdre le fil et faire perdre le fil , mais d’aller droit au but par des questions précises, que l’on comprenne où il veut en venir, et finalement ce qu’il veut démontrer. L’avocat de Dramane assène que la mort du ministre Désiré Tagro était un accident, car mort dans les combats entre les force de Gbagbo et les forces républicaines (ndlr : j’utilise ses mots, sinon je dirais « forces rebelles »).Le ministre soutient le contraire, car il a été pris et évacué dans un véhicule vers l’hôpital, et c’est seulement après qu’il a trouvé la mort.

Puis la Comédie se poursuit à la « Osu Court ». L’avocat de Dramane, dans un effet de manche, sort de sa poche un billet de 10.000 FCFA pour dire que ce billet est léger et peut être transporté facilement. Il l’affirme pour expliquer que le ministre pouvait facilement prendre l’argent et fuir. Le ministre de lui répondre en économiste et lui apprendre que les billets sont déposés et rangés à la BCEAO dans des caisses ; pour transporter 1 milliard de FCFA, il aurait fallu 15 conteneurs de 40 pieds chacun ! Mais l’avocat de Dramane qui s’y connaissant mieux que le ministre affirme qu’on peut transporter 1 milliard dans une mallette et le convoyer hors du pays en plusieurs voyages. Le ministre lui rappelle qu’il s’agit de l’argent de l’Etat et c’est la somme de 300 milliards qu’il est censé avoir dérobés !

L’avocat de Dramane poursuit son argumentation : le ministre est venu avec plusieurs véhicules, ainsi que des hommes armés pour emporter les 300 milliards volés. Et de conclure que c’est ce vol qui a poussé le Ministre à fuir la Côte d’Ivoire et non une autre raison.

L’interrogatoire est terminé. Le juge demande aux deux avocats s’ils ont des choses à ajouter avant qu’il ne prenne sa décision finale. Si oui, ils bénéficieront d’une dernière audience pour le faire. Il clôt la séance en annonçant que le verdict du procès sera rendu le 5 août 2013.

Le procès terminé, le ministre a tenu à rendre hommage devant la presse ghanéenne et internationale à tous ceux qui ont servi la nation sous le président Laurent Gbagbo, sans connotation politique mais par amour pour la patrie. Il a insisté pour saluer celui qu’il a appelé son digne chef, le 1er ministre Gilbert Aké N’gbo et a reproché à l’avocat de Dramane de l’avoir impliqué si maladroitement dans ce procès. L’homme mérite honneur et respect.

Merci à vous tous résistants qui nous avez suivi dans ces derniers moment de ce procès, gardez espoir, restez confiants car l’injustice ne triomphera pas toujours des dignes fils de la mère patrie. C’était donc votre camarade Fier Ivoirien en direct de la salle d’audience de la OSU COURT à Accra, pour le compte de la révolution ivoirienne.

Rendez vous le 5 Aout prochain pour la bonne nouvelle.(Inch Allah)

Que Dieu vous bénisse tous et que Dieu bénisse la Côte-d’Ivoire notre nation.

 d’après les informations de Fier Ivoirien qui participait à l’audience.

Mis en forme par Shlomit Abel

Source: re.ivoire-blog.com/

Publicités

25 juin 2013 - Posted by | Politique | ,

Un commentaire »

  1. Lorsqu’on vient défendre un dossier 1- il faut le connaître
    2- il faut le maîtriser
    3- voir tous les contours : politique, juridique, économique, social etc…..
    Mais cet avocat maître ADAMA est resté dans les contours politiques qu’il ne maîtrise même pas car Mr AFFI N’GUESSAN en liberté ? c’est le monde à l’envers puisqu’il est en prison à BOUNA.
    Mr KASSARATE commandant supérieur de la gendarmérie promu ambassadeur
    Mr BRINDOU M’BIA directeur de la police demeure en poste
    Mr MANGOU PHILIPPE chef d’état major des armées (CMA) promu ambassadeur
    Mr DETO LETO commandant des forces terrestres demeure en service
    Toute cette hiérarchie militaire est-elle innocente, sans reproche, sans compromission dans cette CÔTE D’IVOIRE?
    Me ADAMA, vous et vos commanditaires aviez -vous bien ficelé votre dossier avant de venir le défendre? à vous écouter on ne le croit pas. Alors laissez ,cet honorable et Digne Fils de la CÔTE d’IVOIRE, KONE KATINAN , tranquille. car vous n’avez vraiment rien de solide contre lui.
    IL sera acquitté purement et simplement car au GHANA il existe une justice digne de nom et ce sera le triomphe de la vérité sur le mensonge que vous incarnez.

    Commentaire par CAPRE | 26 juin 2013 | Réponse


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :