angeeverse

Le blog de l'actualité Ivoirienne et internationale

Côte d’Ivoire. Un proche de Mamadou Koulibaly molesté par un FRCI

Le nouveau courrier

Prao Séraphin

Le Dr Prao Séraphin (photo ci dessus), délégué national au Système monétaire et financier de LIDER, qui séjournait à Hiré dans le cadre de la tournée d’implantation du parti, a été violenté par un élément des FRCI de la ville. Il a été sauvagement tabassé par son bourreau qui a mis ses habits en lambeaux et lui a causé des blessures.

Les faits se déroulent au sein de la brigade de gendarmerie, juste après son intervention sur la place publique où il a dénoncé la déliquescence des institutions de l’Etat depuis l’avènement de Ouattara au pouvoir. Le Dr Prao qui avait insisté sur la nécessité d’un retour à l’Etat de droit est interpellé par un militant de Lider qui lui explique les déboires de l’un des leurs détenu à la brigade de gendarmerie d’Hiré.

Le jeune enseignant à l’université décide de se rendre sur place pour prendre des nouvelles d’un jeune homme qui avait été arrêté préalablement par les FRCI et amené à la brigade de gendarmerie de la localité. Toute la délégation LIDER, qui comprenait le Dr Ouréga Koromba(Culture et Tourisme), Adjehi Gnazokola (Trésorerie) et Donacien Dapa(Commerce) l’accompagne.

Selon les explications des gendarmes, le jeune homme est accusé de coups et blessures par une dame qu’il aurait agressée et qui a porté plainte contre lui. Après avoir pris connaissance de ce qu’on reprochait au militant de LIDER, le Dr Prao demande aux hommes en armes s’ils avaient procédé à une confrontation entre le jeune homme et la dame dont la plainte était à l’origine de son arrestation. Cette question pourtant légitime a le don d’irriter un gendarme du nom de Bosco qui,fou furieux, a malmené le DrSéraphin Prao, lui assénant de violents coups. Dans sa furie, legendarme a mis en lambeaux les habits du proche collaborateur de Mamadou Koulibaly à qui il reproche son audace.

Ce genre de dérives brutales est devenu monnaie courante sous Alassane Dramane Ouattara,qui dénie un statut et des droits clairs à l’opposition et maintient sa soldatesque meurtrière en armes pour mieux terroriser les populations ivoiriennes. Hélas

Emmanuel Akani

Source: cameroonvoice

Publicités

2 avril 2013 - Posted by | Insécurité, Politique | , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :