angeeverse

Le blog de l'actualité Ivoirienne et internationale

Une délégation française rend visite à Michel Gbagbo sur son lieu de détention

Prison de Bouna : La France au chevet de Michel Gbagbo hier

Par Didier Depry

Une délégation du Consulat de France en Côte d’Ivoire comprenant trois personnes dont un représentant de l’Ambassade et un médecin étaient hier à la prison de Bouna, nord du pays. Selon des sources judiciaires concordantes, cette délégation française accompagnée de Me Ange-Rodrigue Dadjé, l’un des avocats de Michel Gbagbo, est allée s’enquérir de l’état de santé du prisonnier politique et de l’évolution de son dossier devant la Justice ivoirienne.
Incarcéré depuis environ deux ans, l’Ivoiro-français Michel Gbagbo a vu son état de santé se dégrader progressivement à cause des violences dont il a été victime et de ses conditions exécrables de détention. Il souffre, en effet, de pathologies aux dents et aux yeux. Une situation qui nécessite, selon nos sources, des soins adéquats à Abidjan. Ce qui n’a jamais été fait. Ayant sans doute appris qu’une délégation française se rendrait à la prison de Bouna, les geôliers de Michel Gbagbo l’ont transféré récemment au centre de santé de Bondoukou pour des soins. «C’était une sorte de cache-sexe qui ne règle rien en réalité», soutient une source judiciaire.
Cette visite de l’Ambassade et du Consulat de France à l’un de leurs ressortissants, Michel Gbagbo, injustement détenu en Côte d’Ivoire, intervient deux semaines après la décision de la Justice française de désigner un juge d’instruction afin de faire la lumière sur les sévices dont Michel Gbagbo a été victime de la part de ses bourreaux depuis son arrestation et sa détention en Côte d’Ivoire.
Dans un communiqué rendu public, le lundi 4 mars 2013, Me Habiba Touré, avocate de Michel Gbagbo à Paris, s’est réjouie de cette décision (…).
Une décision qui traduit la recevabilité de la plainte déposée à Paris par Michel Gbagbo via son conseil contre Guillaume Soro et une dizaine de chefs rebelles, en juin 2012, pour enlèvement, traitements dégradants et humiliants, séquestration, détention arbitraire.
Michel Gbagbo, fils aîné du Président Laurent Gbagbo, est prisonnier politique du régime Ouattara depuis avril 2011. Il croupit dans une prison à Bouna, nord de la Côte d’Ivoire.

Didier Depry
didierdepri@yahoo

In : Notre Voie N° 4375, 23-24 mars 2013
(Surtitre de la Rédaction)

Source: soutienetliberte.wordpress.com

Publicités

23 mars 2013 - Posted by | Politique | ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :