angeeverse

Le blog de l'actualité Ivoirienne et internationale

Nouveaux affrontements à l’Ouest de la Côte d’Ivoire

Photo : Nouveaux affrontements à l'Ouest de la Côte d'Ivoire #AFP #RFI #FreeGbagbo #Hollande #FDG #Mali Des combats ayant opposé des inconnus aux soldats pro-Ouattara auraient eu lieu dans la nuit entre mardi et mercredi à l'Ouest de la Côte d'Ivoire, plus précisément à Zilebly  tout près de Bloléquin. Les populations apeurées seraient entrain d'abandonner les villages environnant. Pour le moment nous n'avons pas d'informations précises sur les causes et le bilan de ces nouveaux affrontements qui endeuillent une fois de plus l'Ouest de la Côte d'Ivoire, plusieurs fois sécurisé par le régime Ouattara, mais jamais en paix.Rappelons que des chefs de guerre burkinabé dont le plus célèbre est Amadé Ourémi, règnent en maitres absolus dans l'Ouest de la Côte d'Ivoire. ces chefs de guerre qui avaient été armés par Alassane Ouattara dans le but de renverser le président Gbagbo, depuis la fin du conflit refusent de désarmer et d'abandonner les forets protégées qu'ils occupent et exploitent illégalement.  Ces hommes armés par Ouattara s'étaient déjà illustrés l'année dernière en tuant sept casques bleus nigériens. Les enquêtes menées jusqu'à présent par le régime Ouattara n'ont jamais été rendues publique. Sans nul doute afin d’empêcher que la responsabilité du gouvernement Ouattara dans ces assassinats ne vienne à la lumière.ACC- Côte d'IvoireDes combats ayant opposé des inconnus aux soldats pro-Ouattara auraient eu lieu dans la nuit entre mardi et mercredi à l’Ouest de la Côte d’Ivoire, plus précisément à Zilebly tout près de Bloléquin. Les populations apeurées seraient entrain d’abandonner les villages environnant. Pour le moment nous n’avons pas d’informations précises sur les causes et le bilan de ces nouveaux affrontements qui endeuillent une fois de plus l’Ouest de la Côte d’Ivoire, plusieurs fois sécurisé par le régime Ouattara, mais jamais en paix.

Rappelons que des chefs de guerre burkinabé dont le plus célèbre est Amadé Ourémi, règnent en maitres absolus dans l’Ouest de la Côte d’Ivoire. ces chefs de guerre qui avaient été armés par Alassane Ouattara dans le but de renverser le président Gbagbo, depuis la fin du conflit refusent de désarmer et d’abandonner les forets protégées qu’ils occupent et exploitent illégalement. Ces hommes armés par Ouattara s’étaient déjà illustrés l’année dernière en tuant sept casques bleus nigériens. Les enquêtes menées jusqu’à présent par le régime Ouattara n’ont jamais été rendues publique. Sans nul doute afin d’empêcher que la responsabilité du gouvernement Ouattara dans ces assassinats ne vienne à la lumière.

ACC- Côte d’Ivoire via Facebook

Publicités

13 mars 2013 - Posted by | Insécurité | , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :