angeeverse

Le blog de l'actualité Ivoirienne et internationale

Mali : le PM a démissionné ainsi que tout son gouvernement

Mali : le PM a démissionné ainsi que tout son gouvernement

BAMAKO, 11 décembre (Xinhua) — Le Premier ministre malien Cheick Modibo Diarra a rendu sa démission mardi en faisant une déclaration à la télévision nationale vers 04h00 heure locale.

« Je démissionne ce jour, mardi 11 décembre 2012, ainsi que tout mon gouvernement », a-t-il déclaré à la télévision nationale avec un ton visiblement désespéré.

« Je m’excuse auprès de l’ensemble des Maliens qui souffrent à cause de la crise (…). Je remercie l’ensemble des ministres de mon gouvernement ainsi que leurs collaborateurs », a-t-il dit avant d’ajouter « Je souhaite succès pleins au nouveau au gouvernement qui sera formé ».

A noter que la démission du PM fait suite à son arrestation par des militaires de Kati.

Mali : arrestation du PM à Bamako par des militaires de Kati

BAMAKO, 11 décembre (Xinhua) — Le Premier ministre malien, Cheick Modibo Diarra, a été arrêté chez lui dans la nuit de lundi à mardi aux environs de minuit par des militaires de Kati (siège de l’ex-junte, situé à 15 kilomètres de Bamako), sur ordre du capitaine Amadou Haya Sanogo, chef de l’ex-junte et président du Comité militaire de suivi de la réforme des forces de défenses et de sécurité du Mali, a-t-on appris de sources militaires.

Le PM « devait aller à Paris pour une consultation médicale, mais ses bagages n’ont pas été acceptés à l’aéroport sur ordre des militaires. Les mêmes militaires au nombre d’une vingtaine d’hommes armés lui ont rendu visite chez lui », ont rapporté des sources concordantes.

A en croire certaines sources civiles et sécuritaires, « les militaires qui ont arrêté le PM lui ont fait savoir qu’ils viennent sur ordre du Capitaine Amadou Haya Sanogo et qu’il n’est plus libre de ses mouvements, avant de lui signifier qu’il doit les suivre ».

D’autres sources militaires ont confirmé que « le PM a été amené à Kati »‘, ajoutant « donc sur ordre du Capitaine Sanogo, puisque c’est lui le chef à Kati ».

A noter que M. Diarra, qui devait présider les cérémonies d’ouverture et de clôture de l’Espace d’interpellation démocratique (EID), n’y était pas au motif qu’il « ne se sentait pas en bonne santé ».

Pour rappel, le climat politique de ces derniers au Mali n’est pas au beau fixe. En effet, de nombreux « grincements de dents » sont couramment formulés notamment par des pro-putschs réunis au sein de la Coordination des organisations patriotiques du Mali (COPAM).

La vice-présidente de la COPAM, Pr. Rokia Sanogo et ses camarades ont indiqué jeudi dernier lors d’une conférence de presse, tenue à la pyramide du Souvenir,  » le premier ministre Cheick Modibo Diarra nous a déçus. C’est nous qui l’avons proposé à nos partenaires, les militaires, mais il a déçu nos espoirs ».

Le lundi après-midi? soit à la veille de l’arrestation, les responsables de l’Alliance des générations démocratiques du Mali (AGDM) ont « déploré la situation actuelle du Mali compte tenu fait que les décisions sont prises à trois niveaux ».

Publicités

11 décembre 2012 - Posted by | Actu Monde | ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :