angeeverse

Le blog de l'actualité Ivoirienne et internationale

Réanimation et repositionnement du Fpi: Marie-Odette Lorougnon appelle les élus et cadres à intensifier la lutte

Les cadres du Front populaire ivoirien qui sont encore libres de leurs mouvements sont appelés à reprendre la lutte et à l’intensifier. C’est ce qui ressort de la rencontre qui leur a été consacrée, le samedi dernier, à l’ancien QG de campagne de Laurent Gbagbo à la Riviera-Attoban. Les anciens députés, maires, Dg, Pca, conseillers économiques et sociaux et les présidents des Conseils généraux qui sont encore en activité, ont été à cet effet mis en mission. La direction du Front populaire sous la houlette de Marie-Odette Lorougnon, 2ème vice-présidente chargée de la mobilisation du FPI, a recommandé à ces cadres leur implication active dans l’animation des structures du parti. Elle a surtout exhorté chaque ancien élu ou cadre à réoccuper le terrain politique dans sa région d’origine. Afin de redonner vie aux comités de base, aux sections, aux fédérations, aux coordinations et à appuyer les secrétaires nationaux dans la redynamisation du parti.
«Nous vous mettons officiellement en mission pour le rayonnement et l’édification du Front populaire ivoirien », a toute suite déclaré Marie-Odette Lorougnon au nom de la direction de son parti. La 2ème vice-présidente du FPI a échangé avec les cadres de son parti qui, pour le moment, bénéficient d’un sursis dans un pays où toutes les libertés sont aujourd’hui confisquées. Et où militer au Fpi équivaut à la prison ou à l’exil forcé. Un traitement qui a fait dire Mme Amon Ago Marthe que la Côte d’Ivoire est une jungle où prospère la loi du plus fort et non la justice des vainqueurs. Pour l’ancienne vice-présidente de l’Assemblée nationale, les sanctions ont précédé la justice et ses procédures. «On n’arrête pas avec les bombes», a-t-elle indiqué. Ulcérée, elle s’est demandée quel crime ont commis Laurent Gbagbo, Sangaré Abou Drahamane, Simone Gbagbo, Affi et tous les autres qui croupissent en prison sans avoir un début de procès.
Marie-Odette Lorougnon a insisté pour dire que les militants du FPI retrouvent le terrain, travaillent en synergie et de façon harmonieuse avec toutes les structures du parti. Elle a surtout conseillé aux cadres qui sont objet de persécution depuis l’avènement du régime Ouattara, d’adopter des stratégies d’approche pour renouer avec les bases du parti. Selon elle, chacun doit vaincre la peur et prendre le risque pour repositionner le parti malgré toute la répression et actes d’intimidation du pouvoir. Convaincue que la libération de leurs camarades emprisonnés ne sera obtenue que par la mobilisation des militants actuellement libres. «C’est par notre détermination et mobilisation que nous aurons la libération de Laurent Gbagbo», a indiqué Marie-Odette Lorougnon. Qui dit ne pas comprendre que des personnalités telles que Sangaré Abou Drahamane et l’ancien ministre Christine Adjobi, qui sont des prisonniers malades, soient interdites de visites sur leurs lits d’hôpital.
Tapé Kipré, membre de la direction du FPI, qui était à ses côtés a abondé dans le même sens en soulignant qu’il faut créer un rapport de force. Ce qui, au dire de l’intervenant, passe par le renforcement et la mobilisation des structures de base. «Il ne faut pas se plaire dans la situation que nous vivons. Nous sommes en crise, mais nous devons unir nos forces pour servir le parti», a fait savoir le syndicaliste.
En effet, des anciens députés, Dg, conseillers économiques, Pca et présidents des Conseils généraux ont répondu à l’appel de leur parti. Ils ont par ailleurs fait le tour d’horizon de la situation socio politique et préconisé des stratégies de lutte. Ensemble, ils se sont préoccupés de la détention à la Haye du président Gbagbo. Ils se sont prononcés sur la menace de la Cpi qui veut déporter Simone Gbagbo à la Haye. Le soutien à apporter aux prisonniers et l’attitude à avoir face au régime actuel ont été au centre des débats à cette rencontre.

Benjamin Koré

Publicités

6 décembre 2012 - Posted by | Politique | ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :