angeeverse

Le blog de l'actualité Ivoirienne et internationale

Après la visite de Ouattara au Vatican : Ce que Banny espère

banny-dakar21
Charles Konan Banny attend beaucoup de la visite qu’Alassane Ouattara a rendue, vendredi 16 novembre 2012, au Pape Benoit XVI.

Le président de la Commission dialogue, vérité et réconciliation (Cdvr) a déclaré qu’il ne doute pas que les conseils donnés au président de la République, au cours de ce séjour, profiteront à la Côte d’Ivoire.

C’était, dimanche 25 novembre 2012, à Yopougon, au cours d’une cérémonie de réception de Diomandé  Fatou Fadiga. Présidente du Réseau ivoirien des femmes pour la réconciliation et pour la cohésion sociale (Rifr), elle est revenue du pèlerinage à la Mecque. « Voyez-vous, cette visite (de Ouattara au Pape, Ndlr) n’est pas fortuite. Cette visite est importante. Et sans trahir quelques secrets que ce soient, je peux vous dire que notre président en a retenu des leçons. Je ne doute pas que les conseils qui lui ont été donnés bénéficieront à notre pays, bénéficieront à la paix », a affirmé Charles Konan Banny alors qu’il était invité à cette cérémonie de réception. « Le mois de novembre 2012 est donc un mois important et c’est dans ce mois de novembre que nous tenons cette Assemblée.

C’est donc une Assemblée bénie », a ajouté l’ancien Premier ministre en présence de nombreux invités à qui un déjeuner a été offert. Il a précisé que le mois de novembre est consacré, dans la religion catholique, aux défunts, mais, selon lui, le fait marquant de ce mois de novembre en Côte d’Ivoire aura été « la visite d’un chef d’Etat, de notre chef d’Etat qui est sensé être musulman au chef de l’église catholique ». C’est certainement pour cela que le patron de la Cdvr a déclaré que « nous avançons, malgré ce que l’on peut dire ».

M. Banny a remercié le Rifr pour le travail accompli. Il a souligné qu’il a confié sa mission aux femmes dès sa nomination parce qu’elles sont mieux placées pour mettre l’union, la fraternité, la paix…en valeur. Auparavant, Céline Sahiri, la Secrétaire générale du Rifr est intervenue. Elle a soutenu qu’elles ont organisé cette fête en l’honneur de leur présidente parce qu’en partant à la Mecque, elle leur a confié qu’elle allait réciter des prières pour la paix et pour que M. Banny réussisse sa mission. Au cours de cette cérémonie, la fille du défunt général Guéï, Clémentine Guéï a été présentée. Elle a été emmenée par le Rifr. L’Imam Koné Daouad, le président du Haut conseil de l’Imamat et des ouléma de Côte d’Ivoire, était là aussi. Il s’est prononcé sur le thème : « Réconciliation et importance du Hadj ».

SYLLA A.

Publicités

26 novembre 2012 - Posted by | Politique | ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :