angeeverse

Le blog de l'actualité Ivoirienne et internationale

URGENT-MACA: 140 PRISONNIERS ENLEVÉS TÔT CE MATIN

URGENT-MACA: 140 PRISONNIERS ENLEVÉS TÔT CE MATIN140 prisonniers politiques, civils et militaires, ont été enlevés tôt ce matin en toute illégalité de la maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA) par les FRCI puissamment armés, et conduits vers une destination inconnue. Cet enlèvement de prisonniers politiques supposés pro-Gbagbo, a eu lieu vers 4 heures du matin. Et à l’heure où nous mettons sous presse, leur destination est pour l’instant inconnue.
Ont-ils été conduits à la maison d’arrêt militaire d’Abidjan (MAMA)? Aucune certitude à ce stade actuel.

Selon nos sources, cet enlèvement serait encore l’œuvre des éléments du Chef de Guerre bombardé lieutenant-Colonel Kone Zakaria.

L’Amiral Vagba Faussignaux, malgré son état de sante très précaire, ferait partie des prisonniers extraits ce matin.
La confusion règne en ce moment à la Maca où la vie des dignitaires du FPI est fortement en danger.

Cet énième enlèvement de prisonniers de la Maca a lieu alors que des rumeurs d’attaque imminente de la ville d’Abidjan par le Commando invisible, bruissent dans le tout Abidjan, relayés par les organes de presse pro-Ouattara.
Ce n’est pas la première fois que pareilles enlèvements de prisonniers ont lieu à la MACA.
Le jeudi 25 octobre dernier, un enlèvement de 42 prisonniers civils et militaires avait eu lieu aux environs de 15 h, par les forces spéciales lourdement armées, sans l’accord du directeur de la prison.

Le ministre Alphonse Douaty faisait partie des prisonniers enlevés.
Après des pérégrinations au quartier général (camp génie) de Koné Zakaria à Adjamé, haut lieu de torture, et à la MAMA, 36 prisonniers dont le ministre Douaty regagnent finalement leurs cellules samedi 27 octobre vers 14h.
Mais cinq prisonniers manquent jusqu’à ce jour à l’appel. Ils auraient été conduits à Korhogo, au nord de la Côte d’Ivoire.
Quel sera le sort réservé cette fois aux 150 détenus enlevés tôt ce matin et dont la destination est pour l’heure inconnue ?
Trop tôt pour le dire, mais une grave menace plane sur leur intégrité physique, à un moment où la propagande pro-gouvernementale fait état d’un encerclement de la ville d’Abidjan par le Commando invisible, et de l’imminence d’une attaque. Laquelle rumeur a même obligé le général Gervais Kouassi, Commandant supérieur de la Gendarmerie nationale à désarmer toutes ses brigades depuis le lundi 22 octobre dernier.

Publicités

30 octobre 2012 - Posted by | Politique | ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :