angeeverse

Le blog de l'actualité Ivoirienne et internationale

Alassane Ouattara – Populations de l’Ouest ce matin à la Présidence

ado president ivoirienLes enjeux de cette rencontre des populations de l’ouest avec Alassane Ouattara sont principalement sécuritaires et politiques

Quelle lecture faut-il faire de cette rencontre, Alassane Ouattara, populations Wê, des régions du Cavaly et du Guémon, qui a lieu ce jour 22 octobre 2012, sur le parvis de la présidence de la République ?

Depuis son accession à la magistrature suprême, c’est la première audience publique que le chef de l’Etat accorde à des groupes ethniques.  L’enjeu de cette rencontre avec les Wê  est principalement, sécuritaire et politique dans ce contexte ivoirien marqué par la réconciliation nationale et les menées subversives  concentrées à l’ouest.

Depuis la fin de la crise post-électorale, l’ouest ivoirien, une zone sociologiquement  pro-Gbagbo,  reste une arête en travers la gorge  du régime Ouattara.  L’ouest couve toujours sous les braises ardentes d’une explosion… Comment donc  éteindre ce « volcan » avant que ses  «  magmas »  n’impactent  négativement  sur l’équilibre du pays tout entier.  Concentrer tous les efforts et toutes les  attentions sur cette partie du pays  à laquelle, d’ailleurs, le chef de l’Etat avait  accordé sa première sortie officielle en avril 2012, reste la stratégie du pouvoir.

En invitant ce matin à la Présidence les Wê, l’objectif visé  par le chef de l’Etat  est d’élargir la porte qui avait  été ouverte lors de son passage dans ces régions et au cours de laquelle il avait pris  des engagements assez forts, notamment, économiques :  la réalisation des infrastructures routières, le règlement  des conflits fonciers.  Sur cette dernière question,  autour de laquelle se concentrent presque  tous les ressentiments des populations, Ouattara avait annoncé le vote d’une loi : ‘’Nous allons voter une loi qui va rassembler les Ivoiriens.  Une loi qui va dans le sens de rassembler les Ivoiriens et non pour les diviser ».

Aujourd’hui encore plus qu’hier, il  s’agira aussi pour le chef de l’Etat de re-exprimer  sa compassion au peuple Wê pour toutes les atrocités dont il a  été  l’objet  et dire qu’il est temps de tourner  les pages sombres de l’histoire de la Côte d’Ivoire pour s’inscrire dans la réconciliation.  L’ouest qui a souffert des crises socio-politiques en Côte d’Ivoire depuis 2002 considère que la réconciliation est une donnée capitale, non seulement pour sa stabilité, mais pour  l’équilibre du pays  tout entier.

Les Wê saisiront donc  cette occasion pour  parler à cœur ouvert  avec le premier magistrat  du pays.  Face au chef de l’Etat, il ne s’agira pas d’avoir une attitude plaintive, mais de lui  présenter, avec sincérité et franchise, les préoccupations des populations. De ce point de vue, plusieurs questions qui concernent les ressentiments des populations devraient dominer les échanges.

Au premier chef, l’occupation, pour le moins anarchique doublée d’expropriation, des plantations et des terres des autochtones. L’application de la loi de 1998 relative au foncier rural devrait être avancée comme solution. Ce d’autant qu’ils sont nombreux aujourd’hui à l’ouest qui dénoncent «  une spoliation systématique des terres ».

Le désarmement des personnes qui n’ont pas le droit de posséder des armes, en particulier, les dozos, ces chasseurs traditionnels qui ont pris pied à l’ouest devrait être aussi abordé. Il y a, en outre, la grande question de la réconciliation, qui implique le retour des exilés pro-Gbagbo basés, notamment, au Liberia, au Ghana et ailleurs.

L’insécurité transfrontalière, la réhabilitation des habitations détruites et la sempiternelle question des infrastructures, notamment routières, ne devraient pas restées sous le boisseau lors de cette rencontre où plus 1.000 personnes sont attendues. Les communautés allochtones et allogènes vivant à l’ouest de  la Côte d’Ivoire devraient se joindre à leurs hôtes  dans le cadre de cette rencontre avec le chef de l’Etat.

  Armand B. DEPEYLA

 

Publicités

22 octobre 2012 - Posted by | Politique | , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :