angeeverse

Le blog de l'actualité Ivoirienne et internationale

Annoncé parmi les 6 portés disparus de la navette chavirée, le Mdl Oyassi Jocelyn repêché au large d’Adiaké, les mains ligotées et une balle tirée dans le dos.

Navette chavire, FRCI, Portés disparusLe 6 septembre 2012, la hiérarchie des FRCI rendait public la liste de 6 éléments portés disparus du chavirement de la navette de la marine, survenu au pied du pont Félix Houphouët Boigny, non loin du quai fruitier d’Abidjan. Au nombre de ces disparus figurait le MDL OYASSI Jocelyn (gendarmerie), garde de corps du commandant en second de la gendarmerie nationale.

Une information qui circule depuis ce matin dans la blogosphère fait état de ce que, selon une source proche du dossier qui a requis l’anonymat : « le gendarme Mdl OYASSI Jocelyn aurait été repêché au large d’Adiaké, le samedi 8 septembre 2012, avec les mains ligotées et une balle tirée dans le dos ».

Ce détail troublant de « mains liées et d’une balle tirée dans le dos » vient accroître la longue liste de zones d’ombres résidant déjà dans la version officielle du Gl Soumaïla Bakayoko des FRCI qui corroborait dans la presse la thèse d’un accident de patrouille.

Vivement que la lumière soit faite sur cette autre affaire qui frise une opération d’élimination des ex-FDS jugés fidèles à Gbagbo.

Liste des6 portés disparus publiés dans la presse par la hiérarchie des FRCI

1-      1- Capitaine de vaisseau Sékongo Doulaye(FRCI), chef des opérations de la marine nationale

2-    2-   Sergent Dosso Séria(Police), garde de corps du Directeur général adjoint de la police nationale chargé de la sécurité publique

3-      3- Mdl Manzo Eric(gendarmerie), garde de corps du commandant en second de la gendarmerie nationale

4-      4- Mdl Kra Hubert(gendarmerie), garde de corps de corps du commandant en second de la gendarmerie nationale

5-      5- Mdl Oyassi Jocelyn(gendarmerie), garde de corps du commandant en second de la gendarmerie nationale

6-     6-  Quartier-maître Soro Siria(FRCI), garde de corps du chef des opérations de la marine nationale

11 eptembre 14:25 Écrit par Alain Doh Bi

Publicités

12 septembre 2012 - Posted by | Politique | ,

Un commentaire »

  1. je suis vraiment dans l’interrogation suivante : pourquoi rien que des gardes de corps selectionnés, triés par le sort peut-être, dramatique qui chavirent et disparaissent dans cette opération? Aidez-moi à comprendre svp.

    Commentaire par JEAN-LUC | 12 septembre 2012 | Réponse


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :