angeeverse

Le blog de l'actualité Ivoirienne et internationale

Affaire ‘’ Blé Goudé et moi on s’appelle 4 ‘’ : Ce que des proches de Blé attendent du ministre Hamed Bakayoko

Samedi 9 septembre 2012, au cours d’une rencontre avec une coalition des jeunes patriotes à Yopougon, le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, Hamed Bakayoko, a déclaré qu’il était en contact avec Charles Blé Goudé et que le leader des jeunes patriotes sous l’ancien régime et lui, se parlaient au téléphone.

Une révélation de taille qui n’a pas manqué de faire réagir des proches de l’ancien ministre de la Jeunesse et de l’emploi dans le dernier gouvernement de Laurent Gbagbo avant la chute du régime. Souhaitant garder l’anonymat pour, disent-ils, des questions de sécurité, ces pro-Blé Goudé qui nous ont joint hier lundi 10 septembre, ont, dans un premier temps, salué l’initiative du ministre de parler avec leur leader.

Toutefois, ils n’ont pas manqué de souligner une attitude de deux poids, deux mesures chez le ministre Hamed Bakayoko, qui bien qu’en contact avec Blé Goudé, comme il l’a dit, continue cependant de traquer et d’arrêter les proches et collaborateurs du patron de la galaxie patriotique ivoirienne. Ils ont rappelé à cet effet l’arrestation de Martial Yavo, qui assurait l’intérim de Blé Goudé à la tête de son mouvement le Congrès Panafricain des Jeunes et des Patriotes (COJEP), et qui est écroué à la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA) depuis plusieurs mois.

Il y a eu plus récemment Dr Saraka Kouamé Patrice, qui fut médecin de Blé Goudé, qui a lui aussi été arrêté; sans oublier Youan Bi Angenor, un autre collaborateur de Blé Goudé qui séjourne à la MACA. Autant de faits pour lesquels ces proches de l’ancien ministre de la Jeunesse, interpellent le premier policier ivoirien afin qu’ils soient libérés. « Si le ministre se plait à dire publiquement à Yopougon, qui plus est au Baron bar, qu’il parle avec Blé Goudé, cela voudrait dire que Blé Goudé est et reste dans la logique d’un dialogue franc et sincère pour aller à la paix en Côte d’Ivoire. Alors, on se demande pourquoi le ministre Hamed Bakayoko, continue de mettre aux arrêts les partisans du leader des jeunes patriotes en exil. Nous attendons de lui qu’il les libère », ont-ils conclu.

Hamadou ZIAO
L’Inter

Publicités

11 septembre 2012 - Posted by | Politique | ,

Un commentaire »

  1. Hamback se paie la tête des ivoiriens « patriotes »

    Commentaire par Plàcis (@likeplacide) | 11 septembre 2012 | Réponse


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :