angeeverse

Le blog de l'actualité Ivoirienne et internationale

Les avocats d’Akoun démontent l’argumentaire du procureur, qui requiert cinq ans ferme

Laurent-Akoun-LopouEn cette journée particulière, où se tiennent deux procès de figures centrales du FPI, Katinan Koné, porte-parole du président Laurent Gbagbo (à Accra) et Laurent Akoun, secrétaire général du parti (à Abidjan), la rédaction web du Nouveau Courrier vous propose une couverture live de ces moments de forte actualité. Restez donc à l’écoute en suivant cette URL. Merci. Pour rappel, Laurent Akoun a été inculpé pour « atteinte à l’ordre public » à Adzopé, dans le sud du pays, alors qu’il venait de terminer un meeting à Akoupé. Quant à Katinan Koné, il a été arrêté par la police ghanéenne le 24 août, alors qu’il revenait d’un voyage en Afrique du Sud. Le régime Ouattara a en effet lancé une demande d’extradition de Koné Katinan, qu’il veut impliquer dans les récentes attaques armées à Abidjan. L’audience d’aujourd’hui a été demandée par la Défense, qui utilise la procédure de l’habeas corpus pour avoir des explications sur le fait que Katinan se trouve dans les locaux du Bureau of National Investigation (BNI, DST locale), en espérant obtenir sa mise en liberté. Suivez notre LIVE…

– Mise à jour de 12 heures 25 GMT : Pour démonter l’argumentaire qui veut créer un lien entre des propos publics de Laurent Akoun et les attaques contre les FRCI, les avocats du secrétaire général du FPI lui ont demandé s’il y a eu une confrontation, durant l’enquête, entre lui et des personnes inculpées dans le cadre de ces attaques, et qui l’auraient désigné comme commanditaire. Il a répondu par la négative. Ils lui ont également demandé si ses appels à la remobilisation visés évoquaient une remobilisation à des fins démocratiques. Il a répondu positivement, d’autant plus facilement que les comptes-rendus de ses propos incriminés évoquent un retour au pouvoir par la voie des urnes. De son côté, le procureur a requis une peine d’emprisonnement ferme de cinq ans contre le SG du FPI et a appelé le juge à ne lui accorder aucune circonstance atténuante. (Info Saint-Claver Oula).

Source: Nouveau courrier

Publicités

31 août 2012 - Posted by | Politique | , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :