angeeverse

Le blog de l'actualité Ivoirienne et internationale

AFFAIRE KATINAN KONE

Photo : GhANA, AFFAIRE KATINAN : QUAND DRAMANE OFFRE UNE MEILLEURE PROTECTION AUX REFUGIES IVOIRIENS</p><p>Le demain vendredi dans la capitale ghanéenne. Le gouvernement de John Dramani qui n’a pas voulu louvoyer avec le droit a décidé conformément à la séparation de pouvoir que la justice se prononce sur la demande d’extradition des autorités ivoiriennes.</p><p>La première question que se poserait tout esprit sain est la suivante : pourquoi les ghanéens n’ont-ils pas régler les détails de l’extradition avant de procéder a l’arrestation du porte parole du président Gbagbo ? Car il est incompréhensible que ce soit après son interpellation que l’on aille regarder la loi pour voir si elle permet de le remettre à la justice de son pays.</p><p>La vérité est que les ghanéens n’ont jamais arrêté l’ex ministre du budget. Ils ont même été surpris par les évènements. C’est une tentative d’enlèvement par certains policiers corrompus d’Interpol Ghana qui a lamentablement échoué au point de devenir une affaire d’état.</p><p>Ceci étant, la justice devra trancher. Soit les ivoiriens apportent la preuve que le ministre Katinan est un danger pour la stabilité de son pays et dans ce cas, il est extradé soit le juge n’est pas convaincu de son implication dans le récent regain de violence en Cote d’Ivoire et il est simplement et purement relâché afin de continuer à vivre sereinement au Ghana comme son statut de réfugié lui en confère le droit.</p><p>Mais au delà même de l’affaire Katinan, il faut comprendre que son procès va protéger tous les cadres pro Gbagbo qui ont trouvé refuge dans le pays de N’kruma depuis le 11 avril 2011. Une fois la vacuité de la demande d’extradition du régime de Ouattara prouvée devant le juge, les autres cadres se sentiront plus en sécurité car protégés par les lois ghanéennes. </p><p>Sans donc le savoir, le régime Ouattara vient de donner une meilleure protection aux exilés ivoiriens qui ne devront plus leur protection au régime du président défunt Atta Mills mais aux lois en vigueur dans ce pays.</p><p>Cependant tous ceux qui connaissent Dramane savent bien qu’il est toujours en quête de moyens pour contourner la loi. C’est la raison pour laquelle la capitale ghanéenne grouille de barbouzes prêts à enlever tout cadre ou militant LMP qui lésinerait sur la vigilance nécessaire en ce genre de circonstance.</p><p>En un mot, là où Dramane passe, la loi trépasse !Le procès du Ministre Katinan Koné vient de s’achever dans la capitale ghanéenne. Débuté à 09h 15 en présence du porte parole du président Gbagbo et de sont avocat Me Patrick Sogbodjor à la haute cour de justice (High Court of Justice) il a duré seulement 10 mn.

Le juge en charge du dossier s’est d’abord adressé aux représentants du gouvernement ghanéen pour savoir pourquoi le ministre Katinan avait été arrêté. Ceux-ci ont répondu qu’ils avaient déposé un dossier. Le juge leur a précisé qu’il n’avait eu connaissance du dossier que ce matin même et leur a donc enjoint de résumer leur requête. Ceux-ci n’étant pas à mesure de le faire, le procès a été reporté au 05 septembre.

Steve Beko

Publicités

31 août 2012 - Posted by | Politique | ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :