angeeverse

Le blog de l'actualité Ivoirienne et internationale

De retour d’une réunion politique d’Akoupé, hier: Laurent Akoun interpellé et conduit à la Brigade de recherches

Akoun-LaurentAkoun Laurent venait d’entretenir les militants du Fpi d’Akoupé et c’est à l’entrée d’Adzopé qu’il a été interpellé.

Le Secrétaire général (Sg) et porte-parole par intérim du Front populaire ivoirien (Fpi) Laurent Akoun a été interpellé, dimanche 26 août 2012, à l’entrée d’Adzopé (80 Km d’Abidjan) alors qu’il revenait d’Akoupé.

Le cadre de l’ex-parti au pouvoir venait de faire une réunion avec les militants de la fédération de sa formation politique de cette ville. Et, il devait tenir une rencontre similaire avec ceux d’Adzopé. A la tête d’une importante délégation composée, entre autres, de Tapé Kipré, Traoré Okaly, Marie Odette Lorougnon, les ex-députés Kouakou Kra et Boni Beda, de l’ambassadeur Kadio Richard, tous cadres du Fpi, M. Akoun n’a pu continuer sa mission. A l’entrée d’Adzopé, selon un témoin, la délégation a trouvé des gendarmes en position de combat.

Et c’est le commandant de Brigade (Cb), a-t-on appris, qui a invité le Sg du parti de Laurent Gbagbo à monter à bord de sa voiture. Bien avant, ses téléphones portables lui ont été arrachés. Et le commandant a demandé à un adjudant de prendre le volant du véhicule d’Akoun Laurent. Il a, par la suite,  dit qu’il se rendait à la Brigade de gendarmerie d’Adzopé. Le cortège le suit. Mais finalement les collaborateurs de l’ex-député d’Alépé perdront ses traces. Arrivés à la Brigade d’Adzopé, ils ne verront pas leur Sg. Toutefois, ils sont allés rencontrer les militants qui les attendaient en ville. Ils apprendront que leur « chef » a été conduit à la Brigade de recherches de la gendarmerie au Plateau.

A l’étape d’Akoupé, notre contact indique qu’Akoun Laurent a entretenu ses « camarades » sur la situation actuelle de la Côte d’Ivoire. Il a martelé que dans ces conditions, son parti n’ira pas aux prochaines élections locales. Le Sg du Fpi a demandé à ses interlocuteurs de se montrer solidaires des prisonniers en s’organisant pour leur envoyer des vivres et non vivres. Sur l’affaire Koné Katinan Justin, il a informé ses militants que le Porte-parole de Laurent Gbagbo a été présenté comme « un terroriste recherché ». Dans l’avion qui le ramenait de l’Afrique du Sud au Ghana, a soutenu M. Akoun devant les militants d’Akoupé, M. Koné Katinan, présenté comme tel, a manqué d’être extradé vers la Côte d’Ivoire à l’escale du Nigeria. Et c’est cette volonté de le faire revenir de force dans son pays qui a été exprimée, une fois encore, à sa descente d’avion à l’aéroport d’Accra.

Akoun Laurent était encore à la Brigade de recherches au Plateau quand nous mettions sous presse. Avant lui, c’est son Secrétaire général adjoint chargé du suivi de l’action gouvernementale, Alphonse Douati qui a été d’abord arrêté, samedi 18 août 2012, par la Direction de la surveillance du territoire (Dst). Il a ensuite été inculpé et incarcéré à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca), mardi 21 août 2012, pour « atteinte à la sûreté de l’Etat ». Pour l’heure, on ne sait pas ce qui reproché, officiellement, à Akoun Laurent.

SYLLA A.

Source: Soir info

Publicités

27 août 2012 - Posted by | Politique | , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :