angeeverse

Le blog de l'actualité Ivoirienne et internationale

Violences à l’Ouest: Des assaillants frappent à Toulepleu

liberianborder

L’ouest a encore été frappée. Cette fois, c’est le poste frontalier de Pékan-barrage situé à 6 kilomètres de Tiolbly, chef-lieu de sous-préfecture, et à 18 kilomètres de Toulepleu, chef-lieu de département, qui a été attaqué hier lundi 13 août 2012 tôt le matin, par des individus armés venus du Libéria voisin.

Selon les informations recueillies auprès de diverses sources, ces individus lourdement armés et non identifiés ont, sans somation, ouvert le feu sur les éléments des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) au poste de contrôle du village de Pékan-barrage faisant deux blessés graves dans leur rang. Nos sources soulignent que les bruits d’armes ont fait fuir les populations du village, qui venaient de se réveiller. Plusieurs d’entre elles ont trouvé refuge dans la broussaille.

La riposte a aussitôt été organisée par les FRCI, avec l’appui des forces de l’Onuci et de la Minul (mission onusienne au Libéria). Celle-ci a permis de repousser les assaillants venus du Libéria. Les combats, toujours selon nos sources, ont duré près de 3 heures, créant ainsi la psychose au sein des populations de Toulepleu qui, paniquées, ont commencé à quitter la ville pour se refugier à Blolequin et à Zouan-houien. Au moment où nous quittions Toulepleu aux  environs de 16 heures hier, le calme était revenu.

Toutefois, des renforts des FRCI continuaient de faire mouvement vers la zone de combat. Hier sur le plateau du journal télévisé de 20h, le ministre auprès du président de la République, chargé de la Défense, Paul Koffi Koffi a indiqué que la situation était sous contrôle, et que le poste frontalier de Pékan-barrage avait été repris par les FRCI.

Il a souligné que face à la surprise de l’attaque, certains éléments de l’armée régulière ont trouvé refuge au Libéria et ont été recueillis par le gouvernement d’Ellen Johnson Sirleaf. Il s’agit de 5 militaires, un policier et un civil, dont la vie est hors de danger, parce que se trouvant à l’ambassade de Côte d’Ivoire au Libéria. Le ministre, qui a salué la bonne coopération des autorités libériennes pour ces événements, a rassuré les populations, disant que la situation est totalement sous contrôle depuis 18h, et qu’elles peuvent garder leur calme.

K.K.Théodore Région du Guémon

Source: L’inter

Publicités

14 août 2012 - Posted by | Société | , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :