angeeverse

Le blog de l'actualité Ivoirienne et internationale

Côte d’Ivoire : la Licorne flirte avec la mort en préparant la sécession du Nord !

Côte d’Ivoire : la Licorne flirte avec la mort en préparant la sécession du Nord !

Depuis la première semaine du mois de juin, nos sources ont signalé une importante livraison d’armes anti-aériennes à Bouaké. La livraison aurait été assurée par la Licorne. Il s’agirait de missiles sol-air et de plusieurs autres armes d’assaut.

Nous avons pris acte de l’information et nous avons décidé d’en savoir davantage parce que les dernières positions officielles de la France avaient conforté certains Résistants à l’idée qu’elle observerait le recul demandé par la Révolution Permanente et qu’elle se garderait de prendre part de façon aussi flagrante qu’ostentatoire, à la violation de l’embargo de façade qui frappe la Côte d’Ivoire et au projet de génocide planifié par le régime sanguinaire de Dramane Ouattara.

Mais un communiqué officiel du Ministère de la défense française a finalement confirmé ce que nous savions déjà lorsqu’il a annoncé que depuis le 6 juin 2012, la Licorne a transporté pour le compte des FRCI, des missiles sol-air qu’elle a livrés à Bouaké sous très forte protection d’une unité spéciale de la Licorne qui était accompagnée d’unités FRCI à moto. « Du 6 au 8 juin 2012, à la demande des forces ivoiriennes, une trentaine de militaires français de la compagnie de commandement et de logistique interarmées de la force Licorne ont effectué une mission de transport et d’escorte de missiles air-sol entre Abidjan et Bouaké en appui des Forces Républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI). » (Lire intégralité de l’article sous ce lien : http://www.defense.gouv.fr/operations/actualites/cote-d-ivoire-convoyage-de-munitions-en-cooperation-avec-les-frci).

Mais la Licorne ne s’arrêtera pas là. Hier dimanche 12 août 2012, une autre de nos sources à Abidjan nous informa sur le vif, que le même dispositif de transport d’armes lourdes, composé de deux camions gros porteurs chargés de caisses de transport de missiles, une escorte à moto des FRCI, des militaires français surarmés et une unité FRCI assurant l’arrière garde avec environ une dizaine d’hommes à bord d’un cargo militaire, sont passés par le Pont Félix Houphouët-Boigny pour aller en direction du 43ème BIMA (Brigade d’Infanterie Marine) de la France à Abidjan sise non de l’Aéroport International Félix Houphouët-Boigny.

Avec cette information, nous venions ainsi d’avoir la preuve qu’une énième opération de livraison d’armes lourdes venait de s’achever et que le convoi repartait se ravitailler auprès du fournisseur.

Dès lors, tout a été plus que clair pour nous.

D’abord, la Licorne qui s’est voulue discrète depuis l’avènement du Président Hollande, l’homme qui s’est proclamé « Président normal », a été épinglée, plusieurs fois par la Révolution Permanente, dans son nouveau rôle de pourvoyeuse d’informations et de renseignements militaires aux génocidaires qui opèrent dans l’Ouest de la Côte d’Ivoire.

Ensuite, la Licorne qui a procédé à une analyse psychosociologique de l’environnement sécuritaire délétère, marqué par le rejet de Ouattara par la quasi-totalité des autres peuples de la Côte d’Ivoire et maintenant, par une bonne partie des peuples de Nord, confirme les soupçons qui pesaient sur elle depuis quelques semaines quant à sa volonté commanditée de préparer une nouvelle partition de la Côte d’Ivoire au cas où Abidjan et tout le Sud du pays seraient gagnés par une insurrection armée.

Au final, nos soupçons et renseignements sont devenus des faits vérifiés, lesquels nous donnent une parfaite lisibilité de la situation qui justifie désormais, nos conclusions d’hier, sur les bases nouvelles ci-après.

Premièrement, la France prépare deux guerres pour les jours à venir : une guerre de libération qui s’impose aux Ivoiriens désormais et une guerre de sécession du Nord qu’elle considère comme un morceau de consolation géostratégique, au cas où le régime génocidaire qu’elle a installé à Abidjan venait à s’effondrer plus vite que prévu. Dans cette logique du chaos, la France reste la seule architecte de la déconstruction actuelle et à venir de la Côte d’Ivoire.

Deuxièmement, la Licorne, dans son nouveau rôle d’endormeur et d’ennemie non déclarée, se prépare à nous attaquer dans le dos, ce qui lui donne une redoutabilité qui appelle de la part de toute la Résistance Patriotique et Révolutionnaire, qu’elle soit placée sous surveillance opérationnelle afin qu’elle soit neutralisée à première nécessité, lorsque la Libération entrera dans sa phase optimale.

En définitive, fort des informations partagées ci-dessus, il a appartient à la Résistance politique et aux amis de la Côte d’Ivoire, de dénoncer cette violation massive et immorale de l’embargo sur les armes en Côte d’Ivoire afin d’informer largement l’opinion nationale et internationale sur les raisons pour lesquelles la Licorne pourrait être traitée par la Résistance révolutionnaire ivoirienne comme une cible militaire de premier objectif, dans les événements historiques à venir.

Mais afin que nous évitions cette situation de non retour, il appert que la Licorne récupère dans les meilleurs délais, sur ordre de ceux qui l’ont mandatée depuis l’Elysée, les armes qu’elle a livrées aux tueurs des Ivoiriens. Sinon, le peuple dans son immense colère de feu pourrait la contraindre à fuir la Côte d’Ivoire sans demander son reste. Et ce ne sera qu’une affaire de 72 heures de contacts de feu et de sang.

Pour le reste, notre réseau est en alerte maximale.

A Très bientôt.

Hassane Magued

Source: Afrik53

Publicités

13 août 2012 - Posted by | Politique | , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :