angeeverse

Le blog de l'actualité Ivoirienne et internationale

Alerte: Les Ivoiriens de la diaspora américaine, interdits de voyage en Côte d’Ivoire

 

Image d

Image d’archives. Partisans de Laurent Gbagbo en Allemagne.

Le 09 août 2012 par Correspondance particulière – Avec les dernières violences que notre pays a connu

à la veille du 52eme anniversaire de son indépendance, la sérénité apparente jadis affichée, s’est muée en psychose. Même si les FRCI ont encore fait parler d’eux de la plus triste des manières à Bingerville, le pouvoir ne peut objectivement dire qu’il contrôle la situation. Pis, les alliés d’hier semblent bien afficher une indifférence à l’égard de M. Ouattara qui frise l’abandon. Une situation qui est de nature à causer des grincements de dents au premier responsable de la défense surtout quand les chefs des corps d’armée peinent à sécuriser le pays. Pour certains observateurs du zoo politique ivoirien, le pouvoir d’ Alassane Dramane Ouattara se limiterait désormais au district d’Abidjan. C’est donc dans cet imbroglio militaro-politique que le pouvoir a décidé d’activer ses relais de l’étranger pour mener une guerre aux pro-Gbagbo. Il s’agit pour les supporters de M. Ouattara, appelés les « Ado-rateurs » d’identifier les Ivoiriens qui ne cachent pas leur aversion pour M. Ouattara mais aussi pour ceux qui luttent pour la libération du président Gbagbo. Ce faisant, une liste noire portant des noms des sympathisants du président Gbagbo a été dressée et ensuite communiquée aux services secrets dont copie est fournie aux autorités de l’aéroport Houphouët Boigny d’Abidjan. L’enjeu, à n’en point douter, est de mettre aux arrêts tous ceux dont les noms figurent sur la macabre liste à leur descente d’avion. Aussi, profitant de l’occasion, les nouveaux « agents » secrets règleront des comptes personnels à leurs ennemis. Tel semble être le cas de M. Kouakou Yao Edmond, précédemment détaché à la mission permanente de la Côte d’Ivoire près des Nations Unies qui en a fait les frais. Originaire du village du président Gbagbo, M. Kouakou est interdit de voyage en Côte d’Ivoire. On lui reproche ses liens de parenté avec le « Woody » de Mama et son audace à vouloir intenter un procès contre la mission permanente. Ayant été arbitrairement rayé de l’effectif du personnel, M. Kouakou entendait aussi retourner dans son pays, mais il en a été dissuadé par ses parents pour des raisons évidentes de sécurité. Son nom figurerait en bonne position sur la liste des Ivoiriens recherchés par les services secrets de Côte d’Ivoire. Selon les informations en notre possession, il existe à ce jour des réseaux constitués dans les états de New York, New Jersey, Pennsylvanie et de Delaware où les sympathisants de M. Ouattara se livrent à un exercice honteux de renseignements contre des pièces trébuchantes. Il est donc demandé à tous les sympathisants du président Gbagbo et à tous les membres de la résistance d’exercer une extrême vigilance.

Zio Douto

Source; Ivoirebusiness

Publicités

9 août 2012 - Posted by | Politique | , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :