angeeverse

Le blog de l'actualité Ivoirienne et internationale

Laurent Akoun, secrétaire général du Fpi: « Lida Kouassi n’est pas un traitre »

Laurent Akoun.

Laurent Akoun.

Source:  Notre voie

Quand des gens n’ont pas d’arguments ou qu’ils n’ont aucune raison pour vous salir ils disent : il est mauvais. Mais nous sommes tous bons et nous sommes tous mauvais. Lida n’est pas un traitre. Il a été torturé. Vous ne

pouvez pas vous imaginer les tortures qu’ils ont fait subir à Lida. Ce sont eux qui ont écrit ce qu’il a dit. Ils disaient et lui, répétait. Ils lui ont arraché des aveux. Il faut leur dire qu’ils mentent et qu’ils n’ont rien à dire et qu’ils se taisent. Lida n’est pas un traitre », a lancé le secrétaire général du Fpi, samedi dernier, à Adiopoto dans la commune de Songon où il démarrait sa tournée politique.

Laurent Akoun a ainsi clos la polémique sur l’ex ministre Moïse Lida Kouassi, arrêté à Lomé (Togo), le 6 juin dernier, puis extradé manu militari vers Abidjan, par le régime Ouattara. Il est incarcéré depuis le 20 juin dernier à la prison de Bouna, nord de la Côte d’Ivoire.

M.Akoun a demandé aux militants Fpi de ne pas écouter les mauvaises langues contre leurs dirigeants. Pour l’ex-ministre Alphonse Douati, le pouvoir Ouattara veut présenter Moïse Lida Kouassi comme quelqu’un qui va trahir ses camarades de lutte. Douati a invité les Ivoiriens à se rappeler 1963, l’année au cours de laquelle la Côte d’Ivoire a connu des cas similaires. Il se racontait à cette époque, affirmera-t-il, que Coffie Gadeau et Jean Konan Banny voulaient tuer Houphouët-Boigny. « Et puis après qu’est-ce qu’on a dit ? On a doit que non ! C’est faux, ils n’ont pas voulu tuer Houphouët-Boigny. Lida Kouassi, Ouattara est allé le chercher pour faire plaisir à des gens. Ne croyez pas aux choses comme ça, les gens veulent nous diviser, ils veulent nous distraire. Lida n’a trahi personne. Lida n’a rien fait de mal. Il est en prison pour des raisons politiques de la même manière qu’Affi N’Guessan est en prison, que Simone Gbagbo, AbouDrahamane Sangaré, Aké N’Gbo et tous les autres cadres sont en prison », a lancé Dr. Alphonse Douati.

Qui a ensuite appelé les militants du Fpi à l’union et à la lutte démocratique afin d’obtenir le retour du parti au pouvoir.

Robert Krassault in Notre Voie

ciurbaine@yahoo.fr

Publicités

31 juillet 2012 - Posted by | Politique | , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :