angeeverse

Le blog de l'actualité Ivoirienne et internationale

Yopougon. Les Frci perdent un homme et se vengent sur la population

Le nouveau courrier

Après l’assassinat d’un des leurs. Les Frci sèment la terreur à Yopougon

Les sous-quartiers de Niangon-continue et Kpimbly, dans la commune de Yopougon, jouxtant la Sideci et Niangon, ont été le théâtre d’assauts des éléments de Forces républicaines de Côte d’Ivoire (Frci) dans la matinée d’hier. Ils ont investi ces deux quartiers à la recherche, selon eux, de personnes ayant abattu deux des leurs dont l’un décédé des suites de ses blessures lors de son évacuation dans un hôpital. D’après le témoignage d’une habitante, «dans la nuit d’hier à aujourd’hui, un élément des Frci, à la hauteur du nouveau pont de la Sideci, a été tué à un barrage. Un chauffeur de taxi aussi. Très tôt ce matin, ses frères d’armes, des éléments des ex-Forces nouvelles ont débarqué dans le quartier à proximité du barrage et ont commencé à fouiller Yopougon-Sideci (Niangon Continue plus exactement). Pour, disent-ils, dénicher les bandits qui ont commis ce forfait.

Ce matin (hier mercredi), les nervis du régime ont débarqué dans le quartier avec des armes de guerre et ont commencé à terroriser les populations à la recherche de leurs coupables. C’est inouï… Ils entrent dans les maisons, tirent en l’air, menacent. C’est la débandade dans le quartier, que beaucoup de personnes quittent. Parce qu’elles craignent une autre descente la nuit. Il y a eu effet beaucoup de tueries dans ce quartier estampillé pro-Gbagbo «à mort» lors de la bataille de Yopougon. Des jeunes ont été  tués sans aucune autre forme de procès. Une fosse commune se trouve à l’entrée du quartier.»

Le bilan, après le passage des hommes d’Alassane Ouattara fait état d’un mort. Un jeune Wê assimilé à un milicien, selon ses bourreaux, a été mortellement atteint par les balles des éléments Frci. D’autres jeunes, jusqu’à une certaine heure dans la soirée étaient recherchés par «les sauveurs» du procureur de la République Kouadio Simplice dans ce sous-quartier de Yopougon-Sideci.

Benjamin Silué

About these ads

27 avril 2012 - Posted by | Société | ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 5 372 autres abonnés

%d bloggers like this: