angeeverse

Le blog de l'actualité Ivoirienne et internationale

Alerte : Des Touaregs surarmés perçus à Ferkessédougou dans le Nord de la Côte d’Ivoire et dans la Région du Banfora au Burkina Faso !

 

L’étau Touareg s’est-il resserré sur le Mali ? C’est ce que les informations urgentes envoyées par notre source, semblent confirmer. 

Après quelques jours de mission de repérage des indices de collaboration de forces occultes dans la crise malienne, notre informateur a regagné la base. La mission s’est effectuée par la voie routière. Et elle confirme la présence d’hommes, habillés ou déguisés comme des Touaregs, avec un armement de pointe, très visibles dans le Banfora et à Ferkessédougou à l’entrée de la frontière ivoiro-malienne. 

Les informations reçues ont aussitôt été analysées. Et voici les conclusions primaires auxquelles nous sommes parvenus en attendant d’approfondir l’examen des détails en les recoupant avec d’autres sources. 

Premièrement, la rébellion Touareg qui occupé les 2 tiers du Mali regroupe en son sein, des forces du mouvement islamiste AQMI (Al-Qaïda dans le Maghreb Islamique). Ces forces ont déjà séjourné plusieurs fois dans le Nord de la Côte d’Ivoire toujours aux mains de la rébellion du MPCI rebaptisée Forces Nouvelles et qui vient de faire une fusion absorption avec le RDR d’Alassane Ouattara. 

Les Renseignements américains confirment qu’un trafic illégal d’Or et de Diamant existe entre les chefs d’AQMI et les chefs de la rébellion ivoirienne, aujourd’hui au pouvoir en Côte d’Ivoire. Du coup, si ces hommes armés, habillés comme des Touaregs sont effectivement des combattants Touaregs, il y a tout lieu de conclure qu’ils sont des éléments de AQMI déployés au Burkina Faso (dans le Banfora, région natale d’Alassane Ouattara) et en Côte d’Ivoire, à Ferkessédougou (la région natale de Soro Guillaume). 

Une seule question surgit alors. Comment ces Touaregs ont-ils pu traverser le Mali pour se retrouver en Côte d’Ivoire ou franchir les frontières burkinabées pour créer une position dans le Banfora sans être inquiétés ? 

Evidemment, il n’y a qu’une seule réponse : ce déploiement a été rendu possible grâce à la collaboration entre le régime de Ouagadougou et celui d’Abidjan. 

Alors que faut-il comprendre ? 

D’abord, que le régime ivoirien et celui du Burkina Faso, sont impliqués dans l’attaque du Nord du Mali par les Touaregs. Et si ces deux régimes sont impliqués alors qu’ils sont les bras agissants de la France, c’est que la France est la marraine de la rébellion Touareg au Mali. 

Ensuite, que les sanctions aveugles et injustes de la CEDEAO visant l’Armée loyale malienne et le peuple malien, sous l’impulsion d’Alassane Ouattara, n’ont pour seul but que d’affaiblir cette Armée malienne qui a pris le pouvoir par un putsch arrangé qui se révèle être un traquenard dans lequel elle a été attirée. 

Enfin qu’une vaste offensive pour la conquête du reste du Mali est plus que jamais imminente. 

Deuxièmement, certains de nos analystes pensent que les hommes en arme, à la peau blanche avec déguisements Touareg, repérés dans le Banfora et à Ferkessédougou, font partie de l’Unité de la Légion Etrangère française spécialisée dans les combats dans le désert. C’est une partie de cette Unité qui combat en Afghanistan et en Syrie. C’est une partie aussi de cette même Unité qui a combattu en Libye. 

Alors que la France prétend qu’elle ne serait pas engagée militairement au Mali, elle aurait déployé ses barbouzes pour conduire de vraies fausses attaques Touareg à partir de Ferkessédougou et du Banfora, attaques en règle qui vont bientôt mettre le "Mali du Sud" à feu et à sang. 

La conclusion devient d’autant plus aisée qu’au regard des positions occupées, ce ne sont pas les rebelles Touaregs maliens qui sont visés, mais bel et bien, l’Armée loyale malienne et le peuple malien. 

Alors prions pour le Mali. Car le schéma libyen est déjà arrêté contre l’Armée loyale de ce pays, et comme toujours, le Burkina Faso et la rébellion ivoirienne dirigée par Alassane Ouattara, sont engagés aux côtés de l’agresseur principal : la France. 

A Très bientôt. 

Hassane Magued 

About these ads

6 avril 2012 - Publié par | Uncategorized

Un commentaire »

  1. Hum vraiment ce scenario me laisse un peu perplexe quant à sa véracité des infos reçues par les informateurs sur place.Mais qui vivra verra!

    Commentaire par winner001 | 6 avril 2012 | Réponse


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 5  385 followers

%d bloggers like this: